Installations de filtrage des eaux usées de chaussée

La priorité est également mise sur l’environnement dans le cadre des travaux d’assainissement des routes nationales. Depuis 2002, les eaux usées et polluées des voies de circulation suisses à forte fréquentation sont traitées par des systèmes dits d’évacuation et de traitement des eaux de chaussée.

En cas de précipitations, des quantités considérables de particules polluantes peuvent finir leur course dans les eaux souterraines et de surface, en particulier aux abords des autoroutes. Ces polluants sont avant tout produits par l’usure des freins, des pneus et de la chaussée. Mais ils sont aussi constitués de matériaux solides tels que gravier, sable et déchets. Selon l’Office fédéral des routes (OFROU), il y en a jusqu’à 1400 kg par kilomètre et par année sur les routes nationales à forte fréquentation.

Et ils polluent énormément nos sols. Voilà pourquoi les eaux usées de nos routes doivent être traitées par des systèmes d’évacuation et de traitement des eaux de chaussée (SETEC) avant d’être redirigées vers des eaux de surface ou souterraines. KIBAG Langenthal collabore actuellement avec KIBAG Travaux spéciaux et hydrauliques sur la construction de deux de ces systèmes dans les cantons de Berne et Soleure.

Leur installation le long de l’A1 a débuté en avril 2021 et durera jusqu’en mai 2022. Il a notamment fallu poser des canalisations industrielles et d’évacuation des eaux pour les bassins de décantation et de filtration. Un gigantesque bassin en béton (110 x 23 m) doté de deux filtres (à sable et à gravier) a par ailleurs été installé. Les particules fines devraient à l’avenir y être retenues par une couche de sable. Les eaux usées purifiées seront ensuite redirigées via une canalisation dans une station d’épuration (STEP) ou termineront directement leur course dans un cours d’eau.

Pour de plus amples informations :

KIBAG Bauleistungen AG
Michael Hunkeler
Weissensteinstrasse 15
4900 Langenthal
Téléphone +41 58 387 15 58

Kontaktformular

Retour